Mémoire vibratoire et passage d’âmes

Mémoire vibratoire et passage d’âmes

Tout ce qui nous entoure est vibratoire, les êtres vivants, les plantes, la nature, les objets, les lieux, les maisons… tout est vibratoire et tout a une mémoire. Tout comme votre corps a une mémoire cellulaire, les murs de votre maison ont une mémoire, c’est la mémoire des lieux. Il existe dans le monde des lieux particulièrement hauts en vibration, où les énergies sont fortes et où il est intéressant d’aller se ressourcer. Et d’autres lieux où les vibrations sont très basses, elles pompent votre énergie et il est préférable de ne pas s’y attarder.

Alors pourquoi cette différence vibratoire ?

Le premier lieu qu’il est intéressant d’analyser pour vous est votre lieu de vie.

Il se peut que dans certaines pièces de votre maison, vous vous sentiez mal à l’aise, vous n’aimez pas y rester. Par exemple, vous habitez dans une vieille maison, vous allez dans votre grenier, sombre, silencieux, remplis de vieilles choses, vous allez avoir peur, un peu comme un enfant, les peurs de l’enfance remontent et vous avez hâte de quitter cette pièce. Votre ressenti est alors lié à des souvenirs lointains, des peurs des fantômes et des histoires qu’on nous raconte quand on est petit. C’est tout à fait rationnel. C’est ok.

Par contre, vous êtes dans votre salon tranquillement en train de regarder la télé, et tout d’un coup vous êtes pris d’un malaise, d’une sensation étrange, étouffement, sensation pesante, ou de présence, une odeur particulière vous effleure les narines … à un moment où rien ne l’explique, et votre raison alors ne comprend pas … Que se passe t’il ? Peut-être est-ce que vous entendez des bruits, que vous ne pouvez pas expliquer, des appareils électriques qui s’arrêtent de fonctionner, 1x, 2x, 3x c’est ok puis à un moment vous vous dites, mais là y a un truc bizarre c’est pas normal…

Je suis certaine que ce genre de phénomène est déjà arrivé à beaucoup d’entres vous. Les lieux ont une mémoire, mémoire de ce qui s’est vécu à cet endroit par le passé. Le lieu a alors besoin d’être nettoyé énergétiquement. Il a besoin d’être libéré des énergies résiduelles, et une fois que cela est fait, vous pourrez alors prendre pleinement votre place, intégrer les lieux sainement, et vous y sentir bien. Vous y mettrez votre énergie et ne subirez plus les mémoires du passé.

Les énergies résiduelles, la mémoire des lieux, lourde et inconfortable, est bien souvent liée également à des personnes décédées. La mort, l’âme, la conscience… que reste t’il de tout ça lorsqu’on décède ? A chacun de se faire sa libre opinion. Certaines âmes de défunts ont du mal à quitter le plan terrestre pour s’élever au-delà, traverser les voiles. Ces énergies restent dans des lieux, là où elles ont vécu leur vie terrestre, elles restent attachées … ou encore ces énergies, ces âmes, ne veulent pas partir et elles restent attachées aux personnes, ou encore elles n’ont pas compris qu’elles sont décédées. Cela se produit notamment lors de morts violentes ou subites. Elles ont tout simplement besoin d’être entendues, vues, comprises peut-être, et surtout guidées et libérées. Elles ont besoin de trouver le chemin vers la lumière et c’est là qu’intervient le passeur d’âmes.

PARTAGE D’EXPERIENCE VECUE

Un jour, une personne que je ne connais pas, m’envoie un message en me demandant mon ressenti par rapport à sa maison. Je ne connais pas du tout cette personne ni son lieu de vie. Elle m’envoie alors des photos des différentes pièces de sa maison en me disant juste qu’elle se sent très fatiguée sans raison. Je n’ai pas d’autre info que les photos, et c’est mieux.

Je ressens alors rapidement une énergie lourde au niveau de la cuisine, de la salle à manger et surtout une énergie très puissante au niveau du couloir d’entrée … Je lui fais donc part de mon ressenti, et lui donne les infos que je reçois. Chez moi les infos, ce sont des mots qui arrivent, des sensations physiques parfois. Et parfois c’est rien du tout et c’est ok.

Dans ce cas-ci, je lui dis que je ressens une énergie féminine assez lourde, et surtout dans le couloir d’entrée, une énergie liée à la famille, où il y a des regrets, des non-dits, une forme de rancœur aussi, et puis j’ai le mot “grand-mère” qui vient … et surtout la sensation que cette énergie bloque l’entrée de la maison et n’accepte pas les moments vécus en famille, les moments de joie, autour d’une table, dans la cuisine…

Je lui pose alors des questions pour affiner et comprendre. Et je lui demande si elle aurait remarqué que certaines personnes ou des amis ne viendraient plus chez elle depuis qq temps, et cela sans raison ? Selon moi, j’ai cette sensation que cette énergie, cette entité, “empêcherait” des gens de rentrer chez elle, dans sa maison, mais j’en sais pas plus.

La personne me répond : j’ai l’impression que ma maison n’accepte pas que je refasse ma vie…

Elle m’envoie la photo d’un cadre où se trouvent les photos de 3 personnes décédées de sa famille, dont sa grand-mère. Les ressentis s’affinent, et deviennent plus clairs, je suis attirée par l’une des 2 grand-mère, et je ressens bcp de regrets, de tristesse, de peur aussi, elle ne veut pas partir. Je ressens aussi quelque chose au niveau digestif, estomac, c’est noué.

Pour moi c’est clair et je n’ai pas besoin d’en savoir plus, une grand-mère a besoin d’aide pour partir, et la maison a besoin d’être nettoyée et libérée de cette énergie. A savoir que cette énergie n’est pas néfaste, mais elle vient puiser dans l’énergie de la personne qui habite la maison et ça c’est pas top.

En continuant à discuter avec la personne, j’apprends que cette grand-mère était isolée, pas bcp de contacts, elle a eu une vie assez compliquée avec un mari violent … cela expliquerait le nœud à l’estomac, cette forme de tristesse et de regrets aussi… ? Peu importe.

Le rituel de passage d’âme a été fait, à distance, ainsi que le nettoyage énergétique de la maison.

Et il est important pour moi de préciser que ce travail est sacré, il n’est lié à aucune religion, demande du temps, beaucoup d’énergie, beaucoup d’humilité et énormément de discernement aussi. Parfois il ne se passe rien, aucune info, aucun ressenti, et c’est ok, parce que tout est juste, et parce qu’il est inutile de vouloir forcer quoi que ce soit. Si c’est le cas, si je ne ressens rien, c’est que je ne suis pas la bonne personne pour faire le travail, ou parce que tout simplement ce n’est pas le bon moment, ou parce que n’oublions pas que très souvent il y a une explication rationnelle aux phénomènes.

Prenez soin de vous.

Terrappy | isabelle voituron

Infos et rdv : 0497/586493 – info@terrappy.be